AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 High of a love, drunk from the hate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

________________________
Raphaël S. Darren

Elève Eau
j'apprends le chant majestueux des lacs.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Masculin
m e s s a g e s : 33
â g e : 26
t o u r : Tour de l'Eau
t o t e m : Alligator
a n n é e : 5 ème Année
a r r i v é e : 18/09/2010

i d e n t i t é
a b s o l u : Anaël Woods
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: High of a love, drunk from the hate   Sam 18 Sep - 15:00

Raphaël Solis Darren
Il vaut mieux rêver sa vie que la vivre, encore que la vivre, ce soit encore la rêver.
- Marcel Proust


feat César Casier


Identité.


nom : Darren
prénom(s) : Solis Raphaël
âge : 18 ans
date de naissance : 21 juin 1991
signe astrologique : Gémeaux
sexe : Masculin
nationalité : Néo-Zélandais
lieu de naissance : Nouvelle Zélande - Wellington
sexualité : Bisexuel
autre(s) : Il possède un tatouage tribal,sur son avant bas droit ,qui a été ensorcelé en fonction de ses sentiments, à la base en guise de punition puisque cela devait être une torture lorsqu'on l'obligeait à user de la magie, aujourd'hui c'est plutôt un fardeau car quiconque qui l'observe suffisamment longtemps peut lire ses émotions.


Bewitching.


tour : Eau
année : 5ème Année
animal totem : Alligator
nom du totem : Astiratram
autre(s) : //


Que la fête commence.


Nouvelle Zélande, paye développé mais qui a gardé une grande tradition du magique. Le mystique entoure les forêts abondantes, on murmure à voix basse les noms des esprits qui ne sont plus guère de ce monde, la croyance en les chamans est forte, fébrile et puissante. On n’aurait pu élire meilleur lieu pour doter un enfant de pouvoirs qui dépassaient l’entendement de tous, cela ne pouvait que renforcer les croyances populaires et anciennes qui s’ancraient dans la rationalité de la société moderne du pays. Ce fut comme ça qu’un événement banal, comme une naissance comme tant parmi d’autres, scella l’avenir du nourrisson qui venait à peine de naître. Les circonstances de sa naissance laissaient perplexes les médecins, mère et enfant auraient dû périr dans de terribles souffrances par manque de liquide amniotique, or ils se trouvaient en parfaite santé, sourire aux lèvres, transpirant le bonheur mais surtout la vie. La science ne pouvait rendre des comptes à ces scientifiques qui venaient d’assister à un miracle déroutant et pour cause, ni eux, ni personne n’aurait pu se douter qu’un Gardien de l’eau était dans ce ventre maternel asséché, et que par seul les inextricables lien fils/mère, le pouvoir de l’enfant avait opéré sur l’organisme maternel pour le maintenir en vie. Des cellules qui relevaient déjà d’une intelligence supérieure, mais surtout suffisamment autonomes pour flairer le danger et tenter d’y remédier, la survie était un instinct bien gravé dans l’espèce humaine avaient défié la mort, rejetant à plus tard l’heure du gong fatal. C’est ainsi que l’on commença à s’intéresser à Raphaël, inconscient du danger bien lové dans les bras de sa mère qui pleurait de joie de voir enfin son enfant, son fils, sa fierté. Si elle avait su ....

La boule rose fripée qui était sortie «par miracle» du ventre maternel, grandit sans faire de vagues, réservé et timide, Raphaël, c’est ainsi qu’on le baptisa, vécut son enfance dans une flagrante banalité, sa famille l’appréciait, tout baignait à l’école ... à part peut-être le subtile détail qu’il tentait de paraître «normal» aux yeux de ses camarades. En effet, il avait était diagnostiqué comme surdoué au cours de sa croissance, ce qui creusait un fossé entre lui et les autres, chose qui ne l’aurait pas dérangé pour autant, grâce à son côté mystérieux et solitaire, néanmoins il craignit la violence infantile qu’il voyait à chaque récréation se dérouler: les bousculades, les insultes; inutile de dire qu’il s’accrochait à tous les moyens disponibles pour «se fondre dans la masse» sans soulever les suspicions de ses camarades pour ne pas devenir une des victimes de la violence gratuite. Deux visages il avait, un qu’il exposait en public, l’autre en privé, une dualité qui pour le jeune garçon était un lourd fardeau, le faisant grandir, l’obligeant à ruser, après tout ses capacités intellectuelles supérieures lui étaient bien utiles. Néanmoins, il était trop jeune et encore plongé dans sa naïveté naturelle pour esquiver tous es dangers, il était à peine conscient qu’il était épié. Sa vie était partagée entre deux passions: la natation et les livres. Pour la première, on le qualifiait de «poisson dans l’eau» par l’affinité qu’il partageait avec cet élément où il se sentait entier, excellent nageur, entraînement et loisir était devenu un amalgame qu’il délectait tous les jours, et comme toujours, il devient le meilleur dans ce qu’il savait faire, mais cela n’avait réellement aucun impact... c’est ainsi qu’il rencontra Astiratram pour la première fois.

L’eau de la mer lui fouettait le visage, la froideur du liquide engourdissait ses membres, s’infiltrant dans chacune de ses cellules, les gorgeant de sel, de froid et pourtant il continuait, machinalement, un, deux, trois, comptait-il dans son esprit, au rythme régulier du crawl et il avançait dans la mer. Loin de la côte, loin de tous, loin des problèmes, Raphaël ne souhaitait plus s’étendre sur sa vie qui lui semblait minable, il se sentait extrêmement vide pour la première fois de sa vie et il se rebellait, laissant tous et tout derrière lui. Ce n’était qu’une question de temps pour qu’il revienne en arrière, il en était bien forcé, cependant, pour l’instant, seul au milieu de la mer d’une couleur foncée, il abandonnait ce qu’il possédait. Seule restait la satisfaction et le plaisir intense de nager, fondre l’eau, ressortir pour chercher l’oxygène vital à la vie et retourner dans les profondeur de l’océan. Nager était sa passion rien ne lui paraissait plus attrayant pour effacer ses maux, ses doutes, lavé à coup d’eau salée, il n’en sortirait que plus fort. Le temps s’écoulait sans que la brun ne s’en rende compte, nageant toujours plus loin, enivré à l’adrénaline qui lui procurait l'exercice, drogué au plaisir, il flottait dans sa bulle, inconscient, baigné dans un délice brut et nouveau. Il ne buvait pas, ne fumait pas, ne couchait pas, ainsi Raphaël méconnaissait les sourdes voluptés du drogué qui recueillait sa dose: la taffe d’une cigarette, l’amer goût d’alcool qui se répands dans la bouche dans un millier de saveurs, ou l’extase d’un orgasme. L’adrénaline lui dilatait les sens, la puissance courait sur son corps musclé, jusqu’à l’explosion de couleurs dans sa rétine. Il ne voulait pas s’arrêter, il ne le pouvait pas, il en voulait encore plus ! Gamin qui vient de découvrir un putain de plaisir, égoïste et primitif, il allait se battre pour que cela ne lui échappe pas.

« Arrête toi, sinon tu ne pourras pas retourner à la côte et tu te noieras »
L’ordre claqua sec, sans retour, et surtout venu de nulle part. Surpris le jeune garçon de quinze ans, s’arrêta net, manquant de couler. Seul dans la mer, quelqu’un lui avait parlé, une sirène peut-être ? Non, la voix était masculine. Il nagea au ralenti pour maintenir la tête hors de l’eau, regardant d’un côté et de l’autre, cherchant l’origine de la remarque, pertinente certes, mais déplacée, il était suffisamment grand pour savoir ce qu’il avait à faire. Pensant rêver, l’adolescent repris sa nage, plus doucement, mais continuant droit devant.

« Arrête toi je te dis ! »
Nouvel arrêt, tout aussi brutal mais pas aussi nouveau, Raphaël s’arrêta, et avec une certaine gêne demanda tout haut:
- Qui parle ?
- ...
Seul le silence l’entourait, la voix était partie pensa-t-il, le laissant pantois et perdu face à un événement loin d’être rationnel.
- Tu n’es pas obligé de parler à voix haute, je suis dans ta tête. dit la voix, un brin sarcastique, après un moment.
- Qui es-tu ? répéta-t-il dans son esprit cette fois.
- Hum ... si je te le disais tu ne me croirais pas, déjà là tu as des doutes, tu te crois fou et... non tu n’es pas mort, ajouta-t-elle après un bref moment d’hésitation. Tel que Raph’ l’avait pensé, «la chose» l’avait formulé. Le néo-zélandais ne saisissait pas, cela n’avait aucun sens, il parlait à lui même, peut-être le soleil lui avait un peu trop sur le système, il était impensable de croire pouvoir parler à quelque chose dans son esprit, impossible, il était fou ou ..mort. La honte précédente, s’était métamorphosée en incompréhension. L’esprit bouillant de questions restées sans réponses, il sentit l’impatience de l’autre le gagner. Quoi ? De l’autre ? Le jeune homme ne pouvait nier qu’il ne sentait pas une légère présence de quelque chose dans sa conscience, c’était encore plus troublant, comment était-il possible qu’il partage son corps avec autrui ? Il tenta d’analyser la voix, elle était forte, profonde, un peu brutale et aucunement humaine. «L’autre» eu la générosité d’éclairer sa lanterne.
- Tu commences à comprendre, même si tu es un peu lent, passons. Oui tu partages ton esprit ainsi que ton corps avec moi, et moi, je n’ai rien d’humain, mais plutôt d’animal. Je suis ton totem. Tu ressens cette plaisante sensation d’être entier ? Il s’arrêta pour lui laisser le temps de se consulter, Raphaël hocha la tête en guise de réponse, incapable de prononcer une parole. Soupire contenu de l’autre, la voix dit impatiente:
- Exprime toi en mots, pas en mouvements, je te rappelle que je suis dans ta tête, pas en face de toi pour comprendre tes gestes !
- Oui je le ressens, répéta la garçon docilement.
- D’accord, tu vois je ne mens pas et s’il te plaît nage, tu vas nous noyer !
Raphaël ne s’était même pas rendu compte qu’il s’était arrêté, coulant, il but la tasse et s’exécuta. Son esprit était extrêmement calme, il se sentait entier, il acquiesçait. Les paroles du totem dégoulinait de sincérité, il disait vrai, Raphaël le sentait, il ne pouvait que le croire, même s’il n’était pas encore totalement convaincu, il lui était difficile de croire ça, ce n’était pas possible. Alors qu’il retournait en arrière, vers la côté, comme le suggérait l’autre, son totem lui expliqua tout. Astiratram lui narra l’histoire de la magie, tout y passe: éléments, gardiens, l’école des apprentis-gardiens et ainsi de suite, il lui raconta l’origine de son affinité avec l’eau et finit par lâcher la bombe:

- Aujourd’hui je te parle, un jour, tu seras moi, c’est-à-dire un alligator.
- QUOI ? l’incrédulité du jeune homme amusa le totem, et ainsi il lui parla de la métamorphose et de tout le reste.

Ca ce n’était que le début.

Bewitching... un mot qui résonnait dans mes oreilles, je ne pouvais m’empêcher d’y penser, une école hors du commun, où je pourrais être libre d’être ce que je voulais, qui j’étais réellement et ne plus avoir à cacher une partie de moi. Le poids du secret, s’envola aussitôt, avant j’étais étouffé désormais je suis libre, un passé et un présent qui s'échelonnent, un changement infime qui faisait d’une existence morose, un rêve concret. Un rare sourire vint se lover sur mes lèvres gercées, les yeux scintillants j’étais prêt à rêver, plein d’espoir j’étais redevenu un gamin avec ses jouets. Les yeux au ciel, le sable fin me glissait entre les doigts, le son de la mer proche me rassurait, envolé les soucis, les préoccupations, il n’y avait que moi et As’, qui sommeillait dans mon esprit tranquille, et la mer à deux pas. Ivre d’une gaité qui m’étais étrangère, je ne les entendis pas, ni les vis s’approcher comme des serpents, silencieux et mortels, je ne compris que quand ils furent sur moi, retenant mes bras et jambes, étouffant ma bouche d’un torchon sale pour éteindre un futur cri de détresse, mes yeux ne virent que des ombres, des visages inconnus flous, trop rapides je m’endormais déjà quand je compris ce qu’il m’arrivait.

La tête lourde, le corps engourdi, je tentais d’ouvrir les yeux mais aucun de mes muscles ne répondait à mes ordres, durant quelques instants je me crus mort puis les souvenirs affluèrent peu à peu, des flashs qui soulevèrent la douleur physique, rappelant aux cellules l’attaque, ainsi je sentis mes poignets en feu à cause des cordes, le léger goût du sang sur mes lèvres dû à une écorchure de mes ravisseurs ... Battre des cils pour tenter de voir, mes yeux n’étaient pas habitués à une telle lumière d’ailleurs je n’y voyais rien. Ma respiration haletante, je parvenais à peine à calmer mes tremblements, la peur me happait dans un accès de panique, le besoin immédiat d’obtenir des réponses et de voir était latent, j’essayais une nouvelle fois et laissais le temps à mes rétines de s’habituer à la clarté, c’est ainsi que je vis les grands arbres de la forêt, et un manque poignant de traces de civilisation, seul un feu mourant se dessinait devant moi. On vint à moi, un homme, grand, peau mâte, il me parla dans un mauvais anglais, ses traits indigènes me mirent la puce à l’oreille, puis il me parla, m’expliqua, désolé de s’en être pris à moi, alors que je n’étais qu’un enfant mais il fallait le comprendre. Y comprendre justement je ne parvenait pas, les mots de l’autre coulaient sur ma personne sans réussir à m’atteindre, mon cerveau refusait d’assimiler l’information et lui donner une étoffe compréhensible, je sombrai à nouveau dans l’inconscience lorsqu’il me mit une essence sous le nez, j’en avais marre d’être drogué.

Le réveil fut tout aussi pénible que la première fois, engourdissements, douleurs diverses, incompréhension. Cette fois, la nui était tombée et il m’était plus difficile de cerner le contour des choses, j’étais dans un campement indigène, la lueur du feu éclairait les formes de leur particulière «maisons», je compris par qui j’étais enlevé, sans saisir le pourquoi, on me l’apprit bientôt. Le même revint et me parla à nouveau, cette fois, l’oreille tendue je mémorisais chacune de ses paroles et l’horreur que j’y découvris m’effraya. Je souhaitais appeler ma mère, crier à l’aide mais c’était inutile, nous le savions tous les deux, même As‘ contînt sa colère et ne commenta pas. L’homme, chef de la tribu, m’expliqua alors les raisons d’un tel traitement, ils savaient pour les gardiens et connaissaient l’existence de la magie, la maîtrise des éléments et tout ce qui était lié au totem, ils y croyaient et avait surveillé les signes jusqu’à me retrouver, moi et As’. Ils ne pouvaient me laisser libre, la peur de la magie destructrice les obligeait à agir, alors ils le feraient, demain mon totem serait emprisonné, m’a dit-il décrit. Réduit au silence par une peur affreuse, je ne réussis à m’exprimer de suite, puis les mots germaient seuls et indépendants, je tentais de le convaincre que j’étais innocent et de ne pas faire du mal à As’ mais il ne m’écouta pas, d’un geste agacé de la main il fit taire mes jérémiades et me narra une histoire: celle de sa grande tribu avant qu’elle ne tombe dans la disgrâce de gardiens. Dans le passé sa tribu avait été presque réduite à néant par la folie de gardiens, lors d’une guerre ancestrale, le pouvoir leur était monté à la tête, et seul le plaisir de détruire avait été accepté. C’est alors que les survivants du massacre se promirent de veiller sur la race humaine et réduire à l’incapacité tout gardien qui naît, c’était mon cas. J’allais être handicapé me disait-il, je n’allais rien sentir, tu parles.. que de belles paroles.

Le rituel auquel on me força à participer dura des heures, seuls quelques bribes d’images me restent en souvenir, drogué la plupart du temps, j’étais en transe et suffisamment inoffensif pour qu’ils s’en prennent à mon totem. De cette nuit il ne me resta qu’une flagrante chose: la douleur affreuse, qui s’insinuait en moi et qui me faisait crier, la chaleur du tatoo, la douleur mentale d’As’, sa souffrance d’être enchaîné, sa colère aussi, trop éloigné de l’eau pour se défendre il avait était enchaîné avec du feu, sa puissance étouffée, c’était horrible. Ivre de douleur je ne parvenais même plus à bouger, le tatouage était la seule trace qui me reliait à cette nuit, partant de l’avant bras jusqu’aux omoplates, c’était une cage pour mon totem désormais enfermé, réduit et faible, As‘ fier et orgueil ne pouvait même plus se déchaîner, sa voix avant puissante et ferme n’était plus qu’un souvenir comparé à ce que j’entendais maintenant, un mélange d’aigu faiblard. C’était affreux, je n’ai ni mots, ni force pour décrire ce qui s’est passé, tout ce que je puisse dire c’est que j’en étais traumatisé. Le tatoo était un sortilège de la tribu, lié à mes sentiments, il s’agitait selon mes ressentis, et lorsque j’utilisais la magie, il brûlait d’une manière atroce, m’handicapant dans la magie, j’étais retenu à des chaînes imaginaires ainsi que As’, seule filtrait une toute petite part de magie. Au début la douleur était tellement violente que j’en tombais inconscient, puis je restais éveillé mais tordu par la douleur la magie refusait d’affluer.. on me relâcha dès qu’on vit que je n’étais plus qu’une ombre, incapable de blesser quiconque, on me mit en garde de représailles si jamais je racontais à quiconque ce qui s’était passé. Ma mère retrouva son fils, mais moi je m’étais perdu en cours de route. Traumatisé, je me refermais encore plus sur moi, silencieux et fatigué, j’étais une loque on mit ça sur le compte de l’enlèvement... s’ils savaient. As’ m’en voulait, de nous avoir fait piéger, d’avoir été imprudent, il en voulait aussi à ces tarés d’indigènes mais trop réduit il s’exprimait rarement, nouvelle blessure: je ne pouvais en parler à personne, même pas à lui. Puis les mois passèrent et je m’habituais à cette cage, à ses chaînes que j’ai appris a tester les limites, les bords, que je frôlais indécemment pour connaître mes capacités, As‘ aussi revint, plus fort, plus habitué à la douleur. Jamais nous pouvions retrouver sa puissance naturelle du commencement, néanmoins, on pouvait survivre et user de la magie que l’on nous apprendrait à Bewitching. Parlons en d’ailleurs de cette école, je fus heureux de la voir enfin, frôler ses murs, mais handicapé dans ma condition et honteux d’être faible je restais dans ma solitude, mon caractère tempéré et mes traits pacifiques m’envoyèrent chez la tour de l’eau, au contraire de la folie du feu, j’étais entouré d’un calme plaisant jusqu’à ce que le feu se rebelle. Woann était fou, voilà ce que j'en pensais, son besoin de puissance le ferait tomber, en attendant il valait ruser pour conserver sa vie, s’effacer quand il fallait pour qu’on ne lui cherche pas des ennuis. Le feu ... il n’avait aucune haine contre eux, seule une certaine répugnance pour leur folie furieuse, mais après tout chacun avait une part de mal en lui. Personnellement j’étais trop occupé avec mes propres blessures pour prendre part au combat, choisissant la discrétion plutôt que la prise de partie, je me fais oublier par les élèves du feu en attendant que quelqu’un vienne tout remettre dans l’ordre, car iil était hors de question que je me joigne à eux, mais encore trop affaibli je ne pouvais me permettre une nette opposition.



J'ai bien envie de vous raconter ma vie.


mon petit prénom : Stéph.
mon petit âge : 18 printemps.
sur mon avatar, c'est : César Casier
voilà comment j'ai découvert le forum : On dit merci Anaël.
tant qu'à faire, j'vous dis ce que j'en pense : //
et voici la preuve que j'ai bien lu les règles : validation effectuée
autre(s) : //



Dernière édition par Raphaël S. Darren le Lun 27 Sep - 3:26, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


________________________
Invité

Invité
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯


MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Sam 18 Sep - 15:01

    Bienvenue et bon courage
Revenir en haut Aller en bas

avatar

________________________
Raphaël S. Darren

Elève Eau
j'apprends le chant majestueux des lacs.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Masculin
m e s s a g e s : 33
â g e : 26
t o u r : Tour de l'Eau
t o t e m : Alligator
a n n é e : 5 ème Année
a r r i v é e : 18/09/2010

i d e n t i t é
a b s o l u : Anaël Woods
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Sam 18 Sep - 15:04

Merci sexy infirmière What a Face
Du courage il m'en faudra *ZBAF*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

________________________
Noralie K. Forbes

Elève Feu
j'apprends à rôtir les autres à la broche.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Féminin
m e s s a g e s : 83
â g e : 28
t o u r : Feu
t o t e m : Chacal
a n n é e : Cinquième
a r r i v é e : 11/09/2010

i d e n t i t é
a b s o l u :
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Sam 18 Sep - 15:06

    Bienvenue !
    Par contre je crois que tu ne peux pas prendre la Loutre comme Totem vu que c'est déjà le Totem de l'Incarnation x_x
    Bon courage pour ta fiche en tout cas (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

________________________
Raphaël S. Darren

Elève Eau
j'apprends le chant majestueux des lacs.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Masculin
m e s s a g e s : 33
â g e : 26
t o u r : Tour de l'Eau
t o t e m : Alligator
a n n é e : 5 ème Année
a r r i v é e : 18/09/2010

i d e n t i t é
a b s o l u : Anaël Woods
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Sam 18 Sep - 15:07

Merci, très bien je vais rectifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

________________________
Noam A. Harrows

Elève Terre
j'apprends à faire pousser des roses.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Masculin
m e s s a g e s : 180
â g e : 27
t o u r : Terre
t o t e m : Panda roux
a n n é e : Cinquième
a r r i v é e : 06/09/2010

i d e n t i t é
a b s o l u : Ça sera lui, ou rien.
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Sam 18 Sep - 15:34


    César *-* :5:
    Bienvenue sur Bewit et bon courage pour ta fiche ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

________________________
Dellà N. Romanskaïa

Elève Air
j'apprends à dompter le vent.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Féminin
m e s s a g e s : 356
â g e : 28
t o u r : Air.
t o t e m : L'hirondelle.
a n n é e : 6ème année.
a r r i v é e : 31/08/2010

i d e n t i t é
a b s o l u : Lui ?
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Sam 18 Sep - 15:37


Bienvenuuue
Bon courage pour ta fiche *O*
Et superbe choix d'avatar I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/lemonstrerose/

avatar

________________________
Misha A. Denvers

Profane
un jour je serai cannibale.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Masculin
m e s s a g e s : 93
â g e : 24
a r r i v é e : 06/09/2010

i d e n t i t é
a b s o l u : Nobody
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Sam 18 Sep - 20:27

Welcome aboard propriété de mon fréro ♥ Il va surement devoir songer à t'acheter une laisse très bientôt, parce que avec César (aaa) *OUT* mais non j'ai pas l'esprit mal tourné donc bon inutile de dire que ton choix d'avatar est juste excellent *bave des litres* j'aime déja le début de ta fiche *w* bonne chance pour la suite ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

________________________
Seed V. Powell

Elève Terre
j'apprends à faire pousser des roses.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Masculin
m e s s a g e s : 1658
â g e : 25
t o u r : Terre
t o t e m : Velociraptor
a n n é e : Quatrième
a r r i v é e : 01/09/2010

i d e n t i t é
a b s o l u : ?
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Sam 18 Sep - 20:28

Bonsoir et bienvenue sur Bewit !
Je te souhaite bon courage pour la rédaction de ta fiche =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bardadoll.e-monsite.com/

avatar

________________________
Maëlis D. Stevens

Incarnation Eau
je maîtrise l'attaque vibraqua.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Féminin
m e s s a g e s : 1235
â g e : 28
t o u r : Eau
t o t e m : Loutre
a n n é e : Sixième
a r r i v é e : 28/08/2010

i d e n t i t é
a b s o l u : Hum...
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
15/500  (15/500)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Sam 18 Sep - 20:52

Bienvenue ♥
Super choix d'avatar et désolé pour le totem. =P
Bonne continuation pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

________________________
Lewis Douglass

Elève Terre
j'apprends à faire pousser des roses.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Masculin
m e s s a g e s : 51
â g e : 26
t o t e m : Un escargot.
a n n é e : Quatrième.
a r r i v é e : 12/09/2010

i d e n t i t é
a b s o l u :
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Sam 18 Sep - 21:02

Bienvenu !!!!! *bave* *______* :5:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

________________________
Raphaël S. Darren

Elève Eau
j'apprends le chant majestueux des lacs.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Masculin
m e s s a g e s : 33
â g e : 26
t o u r : Tour de l'Eau
t o t e m : Alligator
a n n é e : 5 ème Année
a r r i v é e : 18/09/2010

i d e n t i t é
a b s o l u : Anaël Woods
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Sam 18 Sep - 21:41

OH. Je vois que César est clairement approuvé moi ausis je suis d'accord, il est sexy c'est terrible x_x ! mdr

Sinon Merci à Noam, Dellà, Seed, Lewis et Maells pour l'accueil Razz ça fait plaisir
*sors un seau pour ramasser la bave de tout le monde* xD

Misha: Il va m'acheter une laisse tout court ton foutu frère juste pour m'emmerder xD alors je dois me faire à l'idée, il est méchant ;_; *sors* MDR ! Nan mais ... tu t'arranges avec lui pour une nuit ou deux avec moi (a) après tout même sang ... c'est négociable *sors avant de se faire attacher par la dite laisse et frapper par Nël*
Merci pour les compliments c'est touchant <3 ( ahhh malin tu prépares bien ton terrain toi XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

________________________
Kyp D. Stallon

Elève Feu
j'apprends à rôtir les autres à la broche.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Féminin
m e s s a g e s : 508
â g e : 28
t o u r : Feu
t o t e m : Ourse Blanche
a n n é e : 6 ème
a r r i v é e : 30/08/2010

i d e n t i t é
a b s o l u : Y'en a t'il un?
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Sam 18 Sep - 22:18

*Drague pas Kyp, drague pas Kyp... Sinon Anaël il va te castrer (oui oui, j'ai toujours peur de lui *sbaff*)

Bref, j'essaye de tenir Kyp mais c'est pas fastoche! Bienvenuuue!

quand même, parce que César il est trop hot (a)
_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wyleeth.deviantart.com/

avatar

________________________
Raphaël S. Darren

Elève Eau
j'apprends le chant majestueux des lacs.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Masculin
m e s s a g e s : 33
â g e : 26
t o u r : Tour de l'Eau
t o t e m : Alligator
a n n é e : 5 ème Année
a r r i v é e : 18/09/2010

i d e n t i t é
a b s o l u : Anaël Woods
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Sam 18 Sep - 22:57

MDRRR ! Attends Kyp, il m'a sorti toute à l'heure qu'il était gentil le Nël, donc tu risques pas de te faire castrer *sors*
Je plaisante roh *O* mais Caleb n'a rien à l'envier hein x) . Merci bien ;D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

________________________
Kyp D. Stallon

Elève Feu
j'apprends à rôtir les autres à la broche.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Féminin
m e s s a g e s : 508
â g e : 28
t o u r : Feu
t o t e m : Ourse Blanche
a n n é e : 6 ème
a r r i v é e : 30/08/2010

i d e n t i t é
a b s o l u : Y'en a t'il un?
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Sam 18 Sep - 23:45

Eh rigole pas il est dans ma chambre il fait ce qu'il veut la nuit s'il a envie de me faire chier *sbaff*

Ouais, je sais que j'suis canon aussi, mais normalement, un gars comme toi qui débarque, bah j'lui saute dessus (a) Là j'suis sage Razz
_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wyleeth.deviantart.com/

avatar

________________________
Raphaël S. Darren

Elève Eau
j'apprends le chant majestueux des lacs.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Masculin
m e s s a g e s : 33
â g e : 26
t o u r : Tour de l'Eau
t o t e m : Alligator
a n n é e : 5 ème Année
a r r i v é e : 18/09/2010

i d e n t i t é
a b s o l u : Anaël Woods
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Dim 19 Sep - 0:51

Ca devrait m'inquiéter ça non èé" ? MDR ... !

Voui voui reste donc, après ils vont t'appeler de pervers x) ... ça serait dommage :O (xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

________________________
Misha A. Denvers

Profane
un jour je serai cannibale.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Masculin
m e s s a g e s : 93
â g e : 24
a r r i v é e : 06/09/2010

i d e n t i t é
a b s o l u : Nobody
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Dim 19 Sep - 11:22

roooh Kyp mais que fait Cley quand on a besoin de lui ! Pourquoi il ne t'attache pas une bonne fois pour toute à une niche, pour que tu arrêtes de draguer tout ce qui bouge ? attends va, *va chercher une laisse et l'attache* :5:

aha un lien avec le frère du frère ? mais c'est pas avec lui qu'il faut s'arranger hin, c'est avec moi et c'est négociable en effet (aaa) *sors très loin*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

________________________
Sean C. Harrett

Elève Air
j'apprends à dompter le vent.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Féminin
m e s s a g e s : 42
â g e : 28
t o u r : air
t o t e m : busard
a n n é e : sixième année
a r r i v é e : 26/05/2009

i d e n t i t é
a b s o l u :
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Dim 19 Sep - 20:25

    j'ai toujours eu un faible pour Cesar Casier
    c'est vraiment un très très bon choix.
    mais je ne l'aurais jamais imaginé à la tour eau. o.o
    enfin, j'imagine que c'est parce que j'ai toujours fait de lui un mec arrogant quand je le jouais XD
    bref de bref ! bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

________________________
Raphaël S. Darren

Elève Eau
j'apprends le chant majestueux des lacs.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Masculin
m e s s a g e s : 33
â g e : 26
t o u r : Tour de l'Eau
t o t e m : Alligator
a n n é e : 5 ème Année
a r r i v é e : 18/09/2010

i d e n t i t é
a b s o l u : Anaël Woods
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Dim 19 Sep - 20:48

Comme quoi x) il faut de tout pour faire un monde ;D et il sera meugnon en tour de l'eau sage et toussa
Mdr ! Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

________________________
Ezeckiel L. Sullivann

Incarnation Air
je maîtrise l'attaque tornade.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Masculin
m e s s a g e s : 160
â g e : 27
t o u r : ##
t o t e m : ###
a n n é e : Sixième
a r r i v é e : 24/04/2009

i d e n t i t é
a b s o l u : Unknow ..
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
15/500  (15/500)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Mar 21 Sep - 4:47

    Bienvenue parmi nous. Désolé du retard ><'
    J'ai validé tes codes. Et j'ai vu que tu m'avais MP *O* !! J'ai pas encore eu le temps de lire réellement ta demande (juste vite fait survolé). C'est pourquoi j'y prêterais plus d'attention demain =) Je te dis tout ça demain ? HUGS

_________________

    REGARDE UN OISEAU MORT DANS LE CIEL! (AA) ♣️  I believe, i can fly. I believe, i can touch the sky. Icon ©️ CEREALKILLER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

________________________
Sooshie E. Aasgaard

Elève Eau
j'apprends le chant majestueux des lacs.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Féminin
m e s s a g e s : 66
â g e : 24
t o u r : Sud ; Eau
t o t e m : Pirahna
a n n é e : Troisième Année
a r r i v é e : 16/09/2010

i d e n t i t é
a b s o l u :
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Mar 21 Sep - 12:14

Bienvenue What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

________________________
T. Atahana Hopkins

Incarnation Terre
je maîtrise l'attaque siffl'herbe.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Féminin
m e s s a g e s : 1380
â g e : 28
t o u r : Terre.
t o t e m : Le Cerf.
a n n é e : Sixième.
a r r i v é e : 05/02/2009

i d e n t i t é
a b s o l u : Qui sait ?
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
15/500  (15/500)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Dim 26 Sep - 12:06

Bienvenue parmi nous ♥️. Préviens-nous lorsque ta fiche est terminée, en tout cas j'adore le final. J'imagine la réaction, quoi. Devenir un manchot, VDM What a Face.
_________________

    THE SHOW MUST GO ON.
    Inside my heart is breaking, my make-up may be flaking, but my smile still stays on. Whatever happens I'll leave it all to chance, another heartache, another failed romance, on and on, does anybody know what we are living for ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bewitching.jdrforum.com/

avatar

________________________
Raphaël S. Darren

Elève Eau
j'apprends le chant majestueux des lacs.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Masculin
m e s s a g e s : 33
â g e : 26
t o u r : Tour de l'Eau
t o t e m : Alligator
a n n é e : 5 ème Année
a r r i v é e : 18/09/2010

i d e n t i t é
a b s o l u : Anaël Woods
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Dim 26 Sep - 13:55

Ben je peux pas la finir puisque j'attends toujours une réponse à mon MP ... ^^'
Oui bon ça va, c'est mignon un manchot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

________________________
T. Atahana Hopkins

Incarnation Terre
je maîtrise l'attaque siffl'herbe.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Féminin
m e s s a g e s : 1380
â g e : 28
t o u r : Terre.
t o t e m : Le Cerf.
a n n é e : Sixième.
a r r i v é e : 05/02/2009

i d e n t i t é
a b s o l u : Qui sait ?
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
15/500  (15/500)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Dim 26 Sep - 13:56

Mmh, d'accord. Ben croisons les doigts, parce que là ça va devenir gênant sinon silent
_________________

    THE SHOW MUST GO ON.
    Inside my heart is breaking, my make-up may be flaking, but my smile still stays on. Whatever happens I'll leave it all to chance, another heartache, another failed romance, on and on, does anybody know what we are living for ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bewitching.jdrforum.com/

avatar

________________________
Raphaël S. Darren

Elève Eau
j'apprends le chant majestueux des lacs.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Masculin
m e s s a g e s : 33
â g e : 26
t o u r : Tour de l'Eau
t o t e m : Alligator
a n n é e : 5 ème Année
a r r i v é e : 18/09/2010

i d e n t i t é
a b s o l u : Anaël Woods
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   Dim 26 Sep - 13:57

Croisons les doigts ...? C'est à toi que j'ai envoyé le MP XDDD !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


________________________
Contenu sponsorisé


¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯


MessageSujet: Re: High of a love, drunk from the hate   

Revenir en haut Aller en bas
 

High of a love, drunk from the hate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bewitching ; la tentation du feu. :: Enfin, tout peut débuter ! :: Registre. :: Maintenant, tout ne dépend plus que de Vous. :: E A U-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Forums RPG | Harry Potter - Poudlard