AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 Quand les éléments se déchainent ça donne ça...[Dante, Kyp, Franklin, Dellà, Maëlis, Warren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

________________________
Warren M. Lowell

Elève Eau
j'apprends le chant majestueux des lacs.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Masculin
m e s s a g e s : 174
â g e : 28
t o u r : Eau
t o t e m : Cygne
a n n é e : Sixième
a r r i v é e : 26/09/2010

i d e n t i t é
a b s o l u :
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Quand les éléments se déchainent ça donne ça...[Dante, Kyp, Franklin, Dellà, Maëlis, Warren]   Dim 10 Oct - 19:03

Voici donc le moment tant attendu, le combat peut commencer, j'ai reécrit le scénario en tenant compte des idées émises par tous:

Citation :
La nuit commençait à tomber sur Bewit mais tout le monde n'était pas vraiment décidé à aller se coucher...Des élèves du feu s'étaient dirigés avec des torches dans la forêt, il devait se tramer quelque chose, ces gardiens devaient certainement comploter, en tout cas c'est ce que pensa Dellà en voyant que les deux élèves du feu n'étaient autre que Franklin et Dante... La filature ne se passa pas tout à fait comme prévu puisque l'espionne était elle même suivie par Maëlis et Warren, les deux curieux de la tour du sud. Au début les deux jeunes n'avaient pas remarqué que Dellà suivait elle même d'autres personnes, ils pensaient qu'elle trafiquait quelque chose et pas qu'elle voulait découvrir ce que d'autres allaient faire à l'orée de la forêt à une heure si tardive... Au début Warren hésitait à se rendre dans la forêt mais comme il avait la volonté d'un brin d'herbe sa camarade n'eut que peu de difficultés à le convaincre. Quand les jeunes arrivèrent aux abords de la forêt ils virent que Dellà s'était arrêtée et ils prirent donc la décision d'aller vers elle et de lui demander ce qu'il se passait, elle leur répondit qu'elle avait suivi deux gardiens du feu mais qu'elle les avait perdue de vue. Alors que Dante et Franklin avaient disparu un autre élève du feu fit son apparition, Kyp était arrivé d'un pas plutôt décidé et il semblait vouloir parler à Maëlis. Alors que Warren, Maëlis et Dellà étaient tournés vers Kyp des flammes filèrent derrière eux, Dante et Franklin n'avaient pas vraiment apprécié d'être suivis et ils comptaient bien le faire savoir. Sans réfléchir outre mesure ils utilisèrent les torches qu'ils avaient avec eux pour montrer l'étendue de leurs pouvoirs et il ne fallait pas oublier que depuis que le feu dominait l'école les pouvoirs des gardiens de cet élément n'avaient fait qu'augmenter, en tant que incarnation de l'eau Maëlis avait pu faire apparaître de l'eau sans trop de difficulté, Dellà avait dissipé les flammes avec une violente rafale de vent et Warren quand à lui avait extrait l'eau de l'herbe qui se trouvait autour de lui si bien qu'un cercle d'herbe sèche avait fait son apparition avec le jeune homme en son centre. L'attitude des élèves de la tour nord n'avait rien de surprenante mais leurs adversaires n'avaient pas vraiment l'intention de se laisser faire même si en tant que gardiens de l'air et de l'eau leurs tempéraments les poussaient plus à vouloir discuter qu'a se battre... Qui pouvait dire comment allaient se passer ce combat et surtout comment il allait se terminer...

Ordre de passage: Dante, Franklin, Dellà, Warren, Maëlis, Kyp

Il ne me reste qu'une chose à dire: A vos claviers ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

________________________
Dante Valentine

Elève Feu
j'apprends à rôtir les autres à la broche.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Masculin
m e s s a g e s : 117
â g e : 27
t o u r : Feu
t o t e m : Léopard
a n n é e : Cinquième
a r r i v é e : 21/09/2010

i d e n t i t é
a b s o l u :
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quand les éléments se déchainent ça donne ça...[Dante, Kyp, Franklin, Dellà, Maëlis, Warren]   Mar 12 Oct - 18:47

HRP: Désolé je savais pas trop comment commencer mais Franklin m'a donné une idée donc j'exploite. Désolé pour cette piteuse entrée en matière, j'ferais mieux promis!

Ce qui est bien a Bewit quand l'été se finit c'est que la nuit tombe vite. Donc le nombre de personnes en dehors des murs après le repas du soir est très faible. C'était justement le moment choisi par deux comparses pour sortir du chateau afin de pouvoir comploter tranquille. Deux silhouettes se confondaient avec les ombres de l'orée de la forêt qui bordait le parc et le délimitait. En quelques secondes ils n'étaient rien de plus que des ombres dans les ombres alors quoi? Bah pour le savoir faut se rapprocher!

Ils se tenaient sous un arbre, le plus grand attrapa deux torches qui étaient auparavant accrochées sur un mur de l'école. Son compagnon sortit une fiole d'huile volée en cours de potions et en versa sur l'embout. Une incantation et un claquement de doigt plus tard les torches s'étaient allumées comme par... magie! Armés d'une torche chacun, deux élèves de la tour Feu s'enfoncèrent dans les bois. Derrière celui qui marchait donc en tête, Dante détaillait ce qu'il savait de Franklin. Plus agé, sa maitrise du feu était plus grande que la sienne. C'était clair que pour manipuler le feu ou lui donner de la puissance, Dante n'était pas encore au niveau. Après pour les sorts et la magie conventionnelle il ne pouvait pas vraiment se prononcer, Dante était très doué mais il n'avait jamais pu se confronter a Franklin. Après physiquement... C'était ptet la le seul domaine ou Dante n'avait rien a envier a Franklin. Grand, agile et puissant Dante était un vrai félin et puis son crochet du gauche était tout bonnement phénoménal. Au corps-a-corps Dante n'avait jamais craint personne, c'était son meilleur atout.
Franklin et Dante s'étaient bien trouvés. Ils avaient les mêmes doutes vis-a-vis de Woann. Dante avait un certain respect pour l'incarnation, Franklin lui, abhorrait ce type. Aussi l'idée d'un contre-pouvoir au sein de la tour Feu avait germée petit-a-petit dans leur esprit. Woann avait déjà l'ascendant dans toute l'école, bientôt son pouvoir ici pourrait être total s'il n'y a personne pour lui résister.

Par chance Dante s'entendait plutôt bien avec Woann, il avait toujours voulu rester assez près de lui pour pouvoir en apprendre plus de lui, et l'approcher assez pour que Woann prête intérêt a son opinion.

_Tu comptes t'enfoncer de combien de kilomètres dans les bois?

Et répondant a sa question Franklin écarta un buisson dévoilant une souche et une vieille racine, toutes deux assez grosses pour qu'un homme puisse s'y asseoir. Ils plantèrent leurs torches dans le sol et une fois installés Dante prit la parole.

_Bon alors... Tu voulais parler de Kyp non? On le connait bien tous les deux et tu sais aussi bien que moi qu'il est pas du genre à agir avec violence. Bon je pense que son opinion vis-a-vis de Woann est la même que la notre. Cependant si on doit agir avec force il vaut mieux ne pas l'impliquer. Ce n'est pas son genre. T'en penses quoi?

Dante laissa Franklin donner son opinion. Dante appréciait Kyp, malgré sa manie de se montrer un peu trop affectueux... En fait c'était en partie pour ça qu'il l'aimait bien. Non pas que Dante cèderait a ses avances (note de l'auteur: JAMAIS!!! xD), mais ca le faisait marrer. Et puis c'était quelqu'un d'intelligent avec un sens critique assez aiguisé. Une personne de confiance au premier abord.

Evidemment les deux gugusses n'avaient pu prévoir que certains élèves étaient toujours dans le parc lorsqu'ils avaient allumé leurs torches. Ainsi donc, ayant vu deux personnages louches s'enfoncer dans les bois, ces élèves avaient eu la curiosité malsaine de venir voir ce qui se passait et ils ne savaient pas non plus qu'ils pourraient bientôt vérifier leur jugement sur Kyp Stallion.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

________________________
Franklin Faust Fergusson

Elève Feu
j'apprends à rôtir les autres à la broche.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Masculin
m e s s a g e s : 197
â g e : 28
t o u r : Feu
t o t e m : Un Tigre Dent de Sabre
a n n é e : Sixiéme Année
a r r i v é e : 27/09/2010

i d e n t i t é
a b s o l u :
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quand les éléments se déchainent ça donne ça...[Dante, Kyp, Franklin, Dellà, Maëlis, Warren]   Mer 13 Oct - 0:15

    Hj - J'espère que c'est bon. ^^"

    J’avançais d’un pas sourd et agile dans la forêt suivit de prés par mon complice et ami, oui je pouvais le considérais comme un ami et une personne de confiance. Même si la trahison était le maître mot de la plupart de mes collègues Feu, en ce qui me concernais je le trahirais pas. Je songeais à un plan pour dissoudre Woann de son pouvoir, ce mec m’horripilait à un point que même la plus l’aide des filles à côté de lui je le trouverais belle. Je vis alors le coin on nous pourrions parler tranquillement, je m’apprêtais à en faire part à Dante, mais celui-ci me prit de cour, se fût alors en soufflant que je lui montrais l’endroit.

    « C’est bon on est arrivé, je savais pas que tu fatiguais aussi vite. »

    Fis-je en le taquinant gentiment. J’écartais un buisson à l’aide de ma main libre et m’engouffra dans l’ouverture. J’indiquais une souche à Dante pour que l’on puisse s’assoir et discuter. J’entendis le jeune homme prendre la parole pendant que je plantais ma propre torche dans le sol. Il évoqua alors notre cher ami Kyp, l’évocation de ce garçon me fit légèrement rire puisque ce jeune homme avait à moitié peur de moi, en effet je mettais dis que j’arriverais à le convaincre que le sexe sado masochiste était quelque chose de fantastique, mais chaque fois que j’approchais, il arrivait à me fuir. Je me demandais vraiment si se type était un feu, il n’aime pas la violence, pourtant nous étions reconnu pour être quelque peu violent malgré nous. En effet nous lassions souvent notre élément prendre le contrôle sur nous et ainsi nous nous emportions assez rapidement mais lui il avait l’air différent.

    « Oui il est pas du genre violent, et ça pourrait poser problème, on a besoin de garçon assez fort et qui n’a pas peur de sa battre. Chaque fois qu’il me voit il chercher à prendre la fuite. Mais je suis d’accord avec toi sur le fait qu’il doit penser la même chose que nous sur Woann, puisse que la violence c’est pas son truc. Je suis d’avis qu’on ne l’implique pas, il pourrait vite devenir un boulet. »

    Je n’y étais pas allé de main morte sur la façon dont je parlais de lui, mais après tout c’était un peu vrai ce que je disais, quelqu’un qui ne se bat pas, est plutôt une personne qui fait office de boulet et qui n’a rien à faire là. Elle pourrait nous gêner lourdement. Mon regard se perdit quelques instant dans le feu de la torche qu’est ce qu’elle était belle cette flamme. Mais j’avais trouvé ou plutôt retrouvé encore plus magnifique que cette flamme, j’avais trouvé Dellà, jeune gardienne de l’air. Mais quelque chose vain perturber notre tranquillité un bruit, un froissement de feuille, des pas dans l’herbe. Une odeur qui ne m’étais pas inconnu vain perturber mon sens de l’odorat, ce parfum était si doux et subtile. Je fis un geste a Dante pour lui dire de ne plus dire un mot ni ne faire aucun bruit.

    Je me lever sans bruit, faisant attention au feuille. Je m’approchais du buisson que j’avais précédemment ouvert et là j’eu un choc, je vis Dellà, elle était seule et semblait être sur nos traces. Je me tournais alors vivement et sans bruit vers mon associé et je lui chuchotais.

    « Nous devons changer de place on a était suivit. »

    Je saisis ma torche et pris sur la droite, le feuillage étant plutôt dense de ce côté ci nous ne risquerions pas d’être repéré par cette dernière si nous changions de place. J’étais à présent à une place ou personne ne pouvait me voir hormis ce cher Dante. Je voulais voir en toute discrétion ce qu’elle venait faire ici et savoir si oui ou non elle nous suivait.

_________________

Tu es le Vent ,
qui Attise ma Flamme


Liens

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

________________________
Dellà N. Romanskaïa

Elève Air
j'apprends à dompter le vent.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Féminin
m e s s a g e s : 356
â g e : 28
t o u r : Air.
t o t e m : L'hirondelle.
a n n é e : 6ème année.
a r r i v é e : 31/08/2010

i d e n t i t é
a b s o l u : Lui ?
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quand les éléments se déchainent ça donne ça...[Dante, Kyp, Franklin, Dellà, Maëlis, Warren]   Mer 13 Oct - 1:39



« Tu es de plus en plus stupide, ou tu le fais exprès ? »
« Tais-toi, j’arrive pas à me concentrer ! »
« Parce que t’as besoin de te concentrer quand tu marche maintenant ?! »
« Mais non, mais quand il s'agit de suivre deux élèves de Feu dans la forêt alors que la nuit est tombée et sans torche, OUI, j’ai besoin d’me concentrer ! »

Véra se tut, laissant à Dellà tout le loisir de se concentrer. Oui, la jeune gardienne de l’air était entrée dans la forêt à une heure où le soleil avait décidé de laisser place aux couleurs foncés du soir. En fait, tout avait commencé lorsqu’elle était sortie de table et qu’elle avait vus Franklin se diriger dans le parc. Dellà voulait lui parler, mais lorsqu’elle vit qu’il avait rejoins un autre Feu dans le parc, elle s’était ravisée. Seulement voilà, l’autre Feu en question, après avoir bien regardé, Dellà avait remarqué qu’il s’agissait de Dante. Elle avait bien appris que les deux élèves s’entendaient assez pour se dire amis, mais à vrai dire, elle ne put s’empêcher de s’imaginer le pire. Après tout, Franklin avait pus apprendre que Dante et Dellà s’étaient croisés un soir sur la Tour Air, et il aurait pus croire à tout un tas de scénarios qui ne l’auraient pas enchantés.. Et si Franklin voulait se venger de Dante ?! Dellà ne put s’empêcher d’y croire en voyant les deux élèves Feu se diriger vers la forêt, des torches à la main. Intriguée, elle les suivit sans attendre. Au bout de quelques pas dans la forêt sombre, elle finit par se dire qu’il était peu probable que Franklin soit au courant, et qu’il était plus crédible que les deux élèves soient juste entrain de comploter. Voilà pourquoi elle était là, à les suivre en silence, faisant attention à bien regarder où elle marchait, laissant une bonne distance de sécurité entre eux et elle.
Puis, alors qu’ils commençaient à s’enfoncer un peu plus dans la forêt, Dellà les suivant toujours, ils disparurent de la vue de la jeune femme. Même les torches n’étaient plus visible. Soudain, il n’y avait plus rien. Simplement le silence du soir et l’obscurité de la forêt. Dellà s’arrêta, regardant tout autour d’elle en restant silencieuse.
« Génial, maintenant non seulement on est perdue, mais en plus on est seule ! »
« Arrête un peu Véra, tu deviens agaçante ! »

Fronçant les sourcils, la jeune Air chercha désespérément les élèves de Feu, s’avançant doucement de quelques pas. Sans faire attention, elle marcha sur une branche qui se cassa, bruit on ne peut plus classique pour être repérée. Elle s’en mordit les lèvres, et fut d’avantage attentive à n’importe quel bruit autour d’elle. Elle entendit quelques pas non loin d’elle, et elle vit la lumière des torches apparemment cachées derrière un gros buisson. Elle voulut s’avancer dans cette direction, mais un autre bruit derrière elle la fit s’arrêter. Se retournant vivement, elle vit alors deux silhouettes sortir de derrière un arbre. C’était Maëlis et Warren, l’Incarnation Eau et un 6ème année de l’Eau. Mais qu’est-ce qu’ils foutaient là eux ? Sans chercher à comprendre, Dellà leur fit signe de rester silencieux. Elle s’approcha d’eux en murmurant.
« Vous me suivez ou quoi ?! »
Elle se retourna, cherchant les élèves de Feu des yeux, mais rien. Des arbres, des buissons, des feuilles.. On y voyait rien dans c’te forêt ! Elle reposa ses yeux sur les deux élèves de l’Eau, puis soupira doucement. Elle reprit la parole, toujours en murmurant.
« J’ai suivis Franklin et Dante, mais je les ai perdus de vue.. Je suis sûre qu’ils complotent ! »
Non, a vrai dire, elle n’en savait rien. Mais avec des personnages comme Franklin et Dante, il était tout à fait probable qu’ils complotent. Contre qui contre quoi ? Dellà n’en savait rien. Mais ils étaient des élèves de Feu différents des autres, donc on pouvait s’attendre à tout et n’importe quoi. Et on ne pouvait exclure le pire, surtout avec Franklin ! La jeune blonde avait appris que dernièrement, son cher et tendre s’était attaqué à sa jeune amie Sooshie. Elle pouvait encore accepter qu’il ait quelques amantes, mais qu’il touche à Soo’, c’en était trop pour elle ! Voilà pourquoi elle voulait lui parler. Elle n’osait imaginer les détails de ce qui avait pus se passer, mais connaissant Franklin, il l’avait sans doute séduite à sa façon. Et malgré son cœur qui battait pour lui, elle était énervée contre lui. Comment avait-il pus oser s’approcher de son amie ?! Il allait payer. Du moins, quand il referait apparition dans les bois, il paierait. Quitte à ce que ça se fasse devant Dante, Maëlis et Warren, et même devant d’autres. Dellà pouvait être très violente avec Franklin, et il le savait très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/lemonstrerose/

avatar

________________________
Warren M. Lowell

Elève Eau
j'apprends le chant majestueux des lacs.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Masculin
m e s s a g e s : 174
â g e : 28
t o u r : Eau
t o t e m : Cygne
a n n é e : Sixième
a r r i v é e : 26/09/2010

i d e n t i t é
a b s o l u :
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quand les éléments se déchainent ça donne ça...[Dante, Kyp, Franklin, Dellà, Maëlis, Warren]   Ven 15 Oct - 15:55

Cette journée à Bewit avait commencé comme toutes les autres, Warren s'était levé puis il était allé en cours, d'abord maîtrise de l'eau puis botanique et enfin potion, la journée était passée à une vitesse assez incroyable, depuis son arrivée à l'école le jeune gardien n'avait plus vraiment de temps pour lui mais pour une fois il avait eut une après midi de libre et en bon gardien de l'eau qu'il était plutôt que de se détendre il avait décidé de s'entraîner, au début il avait eut quelques difficultés à trouver un ou une partenaire, ce problème s'était rapidement résolu, je jeune homme était tombé par hasard sur Maëlis et elle avait gentiment accepté de s'entraîner avec lui, ils ne se battaient pas vraiment à armes égales puisque la jeune femme était l'incarnation de l'eau et avait donc des pouvoirs que Warren ne possédait pas. Ils s'étaient amusés tout l'après midi, ils s'étaient refilés leurs trucs et astuces et avaient décidé de clore cet entraînement par un petit affrontement, pour que les choses soient un petit peu plus équitable Maë avait accepté de ne pas créer d'eau et de faire comme Warren en essayant d'en trouver où elle le pourrait. Il était déjà tard à Bewitching quand les deux jeunes commencèrent leur affrontement, et alors que Warren préparait une attaque il fut distrait par le passage furtif d'une jeune gardienne de l'air, son totem tenta de le mettra en garde...
"Warren Attention tu va.... Trop tard." Le gardien venait de se prendre une vague lancée par Maëlis en pleine tête. Il fut un peu vexé mais sa curiosité l'emporta rapidement, il se demandait ce qu'une gardienne de l'air pouvait bien faire à cette heure ci et surtout pourquoi elle semblait tout faire pour ne pas être remarquée...L'entraînement fut interrompu car Maëlis était tout aussi curieuse que Warren, c'est d'ailleurs elle qui insista pour qu'ils suivent la jeune femme. Au début Warren était plutôt contre cette idée mais rapidement il se laissa convaincre, après tout il trouvait cela étrange, si ça se trouve elle allait comploter quelque chose et Warren voulait absolument savoir quoi.
"Warren! Depuis quand interrompt tu un entraînement pour suivre une inconnue et en plus il fait nuit!" Le totem de Warren s'était toujours montré très terre à terre et très rationnel, il n'avait pas du tout l'esprit aventureux...
"Oh Nihal arrête voir d'être toujours aussi sérieux, nous avons tous besoin de nous détendre parfois, je suis certain que même toi tu as parfois envie de t'amuser un peu et puis tu ne vas pas me faire croire que tu te moque complètement de savoir ce que cette gardienne trafique " Ni'hal resta impassible et silencieux à cette remarque mais au fond Warren savait parfaitement que aussi coincé qu'il était son totem aussi était curieux.

Warren et Maëlis se mirent donc à suivre la gardienne de l'air qu'il avaient repéré, il firent tout pour ne pas se faire remarquer mais il furent assez surpris de voir qu'elle quittait le château pour se diriger vers la forêt, c'était un endroit dans lequel Warren n'avait jamais osé s'aventurer, il avait toujours eut un peu peur de cet endroit, il était certain qu'il s'y passait des choses étranges et la seule fois où il s'en était approché il avait entendu un hurlement à vous glacer le sang. Malgré le frisson que lui donnait l'idée de se rendre dans les bois il se rassura en se disant qu'avec l'incarnation de l'eau à ses cotés il n'avait pas vraiment grand chose à craindre.
"Je te préviens Maëlis si on se perd ça sera de ta faute !" Warren savait très bien que ce n'était pas ça qui allait arrêter sa camarade. Ils avaient continué à suivre Dellà tout en s'avançant de plus en plus vers la forêt. C'est alors qu'un craquement se fit entendre, Warren venait de marcher sur une branche, la réflexion de Ni'hal ne se fit pas attendre.
"Pour la discrétion on repassera, tu n'a jamais fais de filature ou quoi?" Nihal avait parfois l'art et la manière d'exaspérer Warren et il trouvait toujours les mots qu'il fallait pour le mettre en rogne.
"Oh toi ça va déjà que tu ne voulais pas qu'on la suive alors ne viens pas me faire de réflexions, tu n'as rien à dire!" Warren savait parfaitement que Nihal n'était plus prêt de se remettre à parler, ce totem était d'une susceptibilité hors norme et la moindre critique valait à Warren un moment de silence de la part de Nihal.
Dellà se retourna et vit qu'elle était suivie, elle devait certainement se demander ce que Maëlis et Warren pouvaient bien faire ici. La jeune femme leur fit signe de rester silencieux puis elle s'approcha d'eux, elle leur demanda si ils la suivaient, cette question était plutôt rhétorique, après tout à part la suivre que pouvaient-ils bien faire ici...Elle scruta les bois puis se tourna de nouveau vers eux, elle leur raconta qu'elle suivait Dante et Franklin, deux élèves du feu, la jeune femme pensait qu'ils complotaient, elle devait probablement avoir raison, après tout qu'est ce que deux élèves du feu pouvaient bien faire dans les bois à une heure si tardive si ce n'est comploter.
Les deux gardien avaient disparu, ils avaient dû s'enfoncer encore plus profondément dans la forêt, le craquement de branche de Warren avait certainement dû les alerter tout comme il avait alerté Warren. Le jeune homme regarda Dellà:
"Eh bien pour tout dire oui nous te suivions, il faut dire que tu avais l'air louche à marcher furtivement comme ça... Mais dis moi, que comptais tu faire, c'est bien beau de les suivre mais si ils t'avaient repéré qu'est-ce que tu aurais bien pu faire toute seule contre eux surtout que si je ne me trompe pas l'un d'eux a une certaine rancœur envers toi..." Warren n'était pas du genre à écouter les commérage de l'école mais il lui semblait bien avoir entendu dire que Franklin s'était moqué de Dellà.
"Enfin peu importe, je pense que ça serait une bonne idée de les retrouver, après tout maintenant que nous sommes ici autant aller jusqu'au bout. Et si tu te métamorphosais pour les repérer tu irais plus vite, moi je pourrais jamais voler à travers tout ces arbres." Cette idée avait rapidement germé dans l'esprit de Warren, après tout Dellà irait beaucoup plus vite comme ça et elle pourrait les espionner sans se faire remarquer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

________________________
Maëlis D. Stevens

Incarnation Eau
je maîtrise l'attaque vibraqua.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Féminin
m e s s a g e s : 1235
â g e : 28
t o u r : Eau
t o t e m : Loutre
a n n é e : Sixième
a r r i v é e : 28/08/2010

i d e n t i t é
a b s o l u : Hum...
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
15/500  (15/500)

MessageSujet: Re: Quand les éléments se déchainent ça donne ça...[Dante, Kyp, Franklin, Dellà, Maëlis, Warren]   Lun 18 Oct - 1:12

Dante && Kyp && Franklin

Quand les éléments se déchainent

Maëlis && Warren && Dellà


La grosse naine jaune s'éloignait déjà vers l'Ouest, tandis que les premières feuilles de l'automne se coloraient de multiples teintes. Une de mes saisons favorites, les premières grosses pluies pointaient le bout de leur nez, les nuances de la flore rendaient les terres de l'école que plus belle, l'humidité reprenait le dessus sur la sécheresse des mois chauds, qualité qui facilitait l'apprentissage des apprentis gardiens de l'eau mais, avant tout, il laissait place à l'hiver tant attendu pour ma pars. L'après-midi battait son plein. Je n'avais rien de bien particulier à entreprendre, les cours avaient cessé pour ma pars. Je n'avais plus aucune obligation et finis par marcher sans but précis hors des vieux murs de pierre du domaine. J'avançai et tombai, par hasard, sur un de mes camarades de la tour sud, le majestueux cygne du domaine, qui n'était autre que monsieur Lowell Warren. Il était quelqu'un que j'appréciais tout particulièrement. Il était assez vrai que certains traits de mon caractère se rangeait avec difficulté dans la norme de la population régit pas l'eau mais, il y avait des exceptions à tout dans ce monde, même si nous étions assez différents, j'appréciais cette personne. Il me proposa de participer à son entraînement et j'acquiesçai volontiers. Il y avait eut tout de même un léger bémol, j'avais du me retenir légèrement, possédant quelques capacités, qu'aucune personne, autres qu'une incarnation, ne pouvait prétendre à acquérir. De plus, quand on est l'élève la plus talentueuse de Bewitching, il faut savoir se retenir. Le déséquilibre n’était pas très élevé non plu, disons simplement que je possédais une lame légèrement mieux aiguisée mais, ce qui comptait le plus, c’est-ce que l’on en faisait. Nous nous entraînâmes pendant plusieurs heures de plaisirs. Quand ces dernières furent finies, nous tentions de terminer par un petit affrontement amical, il n’y avait rien de mieux pour mettre en pratique l’entraînement qui venait de clore. Comme convenu au par avant, je n’étais pas dans la permission de créer la matière, ce qui n’était pas un inconvénient, bien au contraire, car ce n’est pas quelques choses d’aisées. L’eau pouvait se trouver dans de nombre état : les nombreuses fontaines qui grouillaient dans tous les recoins, l’immense lac du parc de l’école, l’abondante flore des environ mais aussi, l’air ambiant dans lequel on pouvait trouver de l’eau à l’état gazeux. Que de nombreux moyens pour transformer la matière qui était la meilleure arme pour un élève de l’eau. La première attaque n’allait plus tarder.

Les terres de l'Ouest commençaient à monter devant la lumière du monde, la nuit n'allait plus tarder. J'attirais de l'eau d'une fontaine qui se trouvait non loin de moi, faisant léviter un gros filet d'eau vers moi. Quand elle fut parvenu jusqu'à ma main, je la fis tournoyer sur elle-même quelques tours, puis la projetai sur mon adversaire. Ce dernier venait de tourner la tête mais, je m'en rendis compte trop tard et il se prit ma vague en pleine tronche. Ce qui l'avait distrait m'intriguai, je pointai alors mon regard vers la direction où il avait prêté une attention particulière. Une jeune femme. Une apprentie gardienne se dirigeait vers la grande forêt près du domaine. Je distinguai encore les cheveux, d'un blond éclatant que j'avais déjà perçu au pars avant. Après quelques secondes de réflexion, la personne a qui appartenaient ces cheveux me sauta aux yeux. Dellà Romanskaïa. Une aimable étudiante air avec qui j'avais sympathisé quelques mois au pars avant. Pendant mes vacances en Russie, j'avais été l'oreille et la partenaire de détente de mademoiselle, qui ne le serait plus contre son grés. Le hasard fait parfois bien les choses, il nous aura fallu être, à près de trois milles kilomètres, du lieu où nous étudions l'un comme l'autre, pour que nous discutions pour la première fois. C'est vraiment le fait, d'être hors contexte. Elle s'éloignait donc au loin vers l'épais nuage feuillu qui s'assombrissait de minute en minute. Ma curiosité prit le dessus. Des questions affluaient dans mon esprit de toutes les directions possibles et imaginables. ♦️ Il commence à faire nuit, ce n'est pas très raisonnable. ♦️ Thoas était doté d'une grande sagesse. Il ne faisait jamais un pas sans penser aux conséquences au pars avant mais, ce que cela pouvait être monotone jours après jours. ♦️ Elle est seule. Et si, il lui arrivait quelque chose. ♦️ Il ne renvoya pas la balle, cela devait être un argument assez bon pour ma moitié de loutre, ou simplement ne voulait pas s'engager sur un combat perdu d'avance. Je tournai mon regard vers mon camarade. « Tu m'accompagnes voir ce qu'elle peut bien aller trafiquer dans la forêt à une heure aussi tardive ? » Je perçus son regard fort hésitant mais, après toutes ses années à se côtoyer, il n'ignorait pas que c'était un combat perdu d'avance face à moi. Il acquiesça simplement d'un signe de tête. J'affichais un étincelant sourire victorieux sur mon visage. Nous partîmes illico presto en filature de la demoiselle de l'air, d'un pas furtif et laissant une distance entre elle et nous. Quand nous fîmes nos premiers pas dans cette épaisse nature, il s'adressa discrètement à moi. « Je te préviens Maëlis si on se perd ça sera de ta faute ! » J'échappai un léger rire étouffé. « Rien ne t'oblige à continuer sauf si rentrer seul au château t'angoisse. Je te protégerais, t'en fais pas. Aller avance, on va la perdre. » Nous nous enfoncions de plus en plus entre les conifères.

Nous étions de parfaits petits espions, il n'y avait absolument rien à nous reprocher, enfin pour l'instant. Mon partenaire marcha soudain sur une branche, un craquement se fit entendre que Dellà ne pouvait avoir manqué. J'avais bien choisi mon coéquipier quoiqu'il avait encore quelques petits points à améliorer. Dellà se retourna face à nous. Pris en flagrant délit. Elle nous fit signe de rester silencieux et s'approcha de nous. C'est exactement ce que nous avions fait jusque là, avant que monsieur n'évite pas cette branche au sol. « Vous me suivez ou quoi ?! » Elle voulait que nous fassions quoi dans la forêt, la nuit et juste derrière elle en plus de cela. Elle scruta les environ. Il devait se passer quelque chose, ou du moins elle cherchait quelques choses, il n'y avait pourtant pas eu d'autre bruit que les pas d'éléphant du cygne. « J'ai suivi Franklin et Dante, mais je les ai perdus de vue.. Je suis sûre qu'ils complotent ! » Voilà la raison de sa venu dans cet endroit si humide et froid. « Eh bien pour tout dire oui nous te suivions, il faut dire que tu avais l'air louche à marcher furtivement comme ça... Mais dis moi, que comptais tu faire, c'est bien beau de les suivre mais s'ils t'avaient repéré qu'est-ce que tu aurais bien pu faire toute seule contre eux surtout que si je ne me trompe pas l'un d'eux a une certaine rancoeur envers toi... » Warren... Il avait raison mais, il y a des choses qui ne se disent pas. On ne remet pas le couteau dans la plaie d'une femme, à moins de vouloir la faire souffrir plus encore. « Enfin peu importe, je pense que ça serait une bonne idée de les retrouver, après tout maintenant que nous sommes ici autant aller jusqu'au bout. Et si tu te métamorphosais pour les repérer tu irais plus vite, moi je pourrais jamais voler à travers tous ces arbres » « Tu angoisses moins dis-moi ? Retrouvons ses petits plaisantins assez vite. » Je me faufilai entre deux buissons, évitant le moindre bruit. Mes camarades firent de même. Nous nous retrouvions dans une espèce de minuscule clairière, une petite étendue d'herbe bien verte, exemptée d'arbre, de buisson ou quoique ce soit d'autre, duquel on pouvait percevoir les rayons de la lune qui se jetaient sur cette dernière et que le jour s'en était allé. Le genre d'endroit où l'on est au courant qu'il va arriver quelques choses mais, on ne peut s'empêcher d'avancer et d'attendre l'évènement qui se jettera sur nous. Nous étions, tous trois, visibles, sur un des bord du cercle, non distinguable les uns des autres, Warren à ma gauche et à sa gauche, Dellà. Nous ne cessions pas d'avancer et quand nous fûmes arriver au pôle opposé, un bruit attira notre attention et nous fîmes cesser nos pas. Une personne se déplaçait vers nous, des deux buissons empruntés précédemment. Nous nous retournions face à la personne qui allait parvenir à la petite clairière. Un homme sortit des buissons. Le beau Kyp Stallon. Qu'es-ce que cet idiot pouvait faire ici. Après ce qui c'était passé il y a quelques jours, j'avais aucune envie de lui parler ou bien même de le voir. Dante et Franklin n'avaient toujours pas réapparu.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

________________________
Kyp D. Stallon

Elève Feu
j'apprends à rôtir les autres à la broche.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

s e x e : Féminin
m e s s a g e s : 508
â g e : 28
t o u r : Feu
t o t e m : Ourse Blanche
a n n é e : 6 ème
a r r i v é e : 30/08/2010

i d e n t i t é
a b s o l u : Y'en a t'il un?
r e l a t i o n s :
p o p u l a r i t é :
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quand les éléments se déchainent ça donne ça...[Dante, Kyp, Franklin, Dellà, Maëlis, Warren]   Lun 18 Oct - 1:50

Il se demanda encore une fois ce qu’il pouvait faire là, marchant d’arbres en arbres pour ne pas se faire remarquer par celle qu’il suivait en secret depuis quelques minutes. Son envie première avait été de s’approcher de la belle incarnation pour lui parler et s’expliquer de ce qu’il s’était passé entre eux. Fait assez marquant pour le jeune feu qui n’insistait presque jamais auprès de quelqu’un. Si la personne ne voulait pas être avec lui, alors il ne condamnait à ne pas subir la douceur de son corps, c’était tout simple. Mais avec elle, il avait la désagréable impression d’avoir tout gâché et il voulait d’ailleurs se rattraper, même s’il ne savait pas quelle en était la raison. Alors il était là, louvoyant entre les arbres pour ne pas se faire remarquer, mais en étant aussi très désireux de lui parler. Il n’eut cependant pas l’occasion de le faire, puisqu’un autre eau vint la rejoindre, l’invitant à un quelconque entraînement à base aqueuse. Kyp grimaça légèrement, pas par jalousie, parce qu’il ne connaissait pas ce terme et de toute façon il n’avait aucun sentiment pour la belle demoiselle de l’eau, mais simplement parce qu’il n’aimait pas les combats, même factices. Il ne comprenait pas le plaisir qu’avaient certains à taper sur les autres ou simplement à utiliser leur élément à des fins combattives. Malgré sa grimace, il continua à suivre la demoiselle, se comportant comme un voyeur pervers, ce qu’il était certainement d’ailleurs. Le temps passait et Kyp restait en planque derrière son arbre, observant les moindres gestes de la gracieuse demoiselle. Il n’irait pas jusqu’à dire qu’elle avait les plus beaux sorts qu’il n’ait jamais vu, mais presque en fait. Après tout, c’était la première fois qu’il voyait une incarnation à l’œuvre et le résultat était vraiment époustouflant. Une nouvelle vague s’échappa des mains de l’incarnation, pour que Lowell se la prenne en pleine tête. Etonnant qu’il n’ait pu l’éviter, à moins qu’il n’ai vu… Kyp suivit la direction du regard du garçon pour se rendre compte qu’une chevelure blonde s’enfonçait dans les arbres alors que la nuit faisait doucement son apparition.

Les deux aqueux commencèrent alors à la suivre et lui-même ne put s’empêcher d’en faire de même. Gypster grogna d’ailleurs de mécontentement, elle n’aimait pas cette façon de faire, c’était vraiment trop lâche et vraiment trop idiot que de suivre comme ça trois personnes, sans même se soucier des conséquences. Pourtant, elle ne fit aucune remarque, alors le jeune feu continua sur sa lancée et ce bien plus discrètement que son comparse. Son poids cassa une branche, ce qui attira inévitablement l’attention de la jolie blonde, qui s’avéra d’ailleurs être une élève de l’air, une certaine Dellà machin au nom de famille trop compliqué. Il les laissa se parler entre eux, il n’avait pas vraiment l’intention de se faire découvrir maintenant. Comment pourrait il se justifier après tout ? Bientôt, ils continuèrent à avancer, de concert cette fois, comme s’ils avaient trouvé un but commun. Le feu lui, n’avait pas écouté un traitre mot de leur conversation, il ignorait donc qu’ils filaient eux même deux de ses condisciples. Le forêt était sombre et il n’avait aucune torche pour s’éclairer ou même s’aider en cas de problèmes, il était sans défense si jamais il venait à se faire attaquer par quelqu’un. * « Sans défense ? Tu m’oublies… » * Il décida d’ignorer les remarques de son totem, continuant d’avancer. Bientôt pourtant, il fût obligé de se stopper, arrivant en territoire découvert. Bon sang, ils était dans une clairière et s’il voulait les suivre, il fallait qu’il se découvre. Il n’hésita pourtant qu’une fraction de seconde, c’était trop bête d’être venu jusqu’ici pour s’éclipser en silence par la suite.

Par dessein, il fit crisser les buissons et écrasa même une branche avant de les avertir de sa présence. Il avait un sourire nonchalant sur le visage ainsi qu’un regard plein de promesses perverses. A vrai dire, il avait une très bonne idée pour justifier sa présence, même si ce n’était qu’un ramassis de stupidité : « Bon, c’est quand que ça commence le plan à trois ? C’est pas la peine d’aller plus loin, c’est déjà suffisamment discret comme coin non ? » Pour la discrétion, on repassera… Kyp avait parlé à voix haute et forte, sans se soucier une seconde du fait qu’ils pouvaient eux aussi être en planque. Il s’en moquait complètement, seul la belle Maëlys avait un intérêt maintenant qu’il l’avait en face d’elle. Cependant, il n’arrivait pas à lui parler, il n’arrivait pas à lui demander de le suivre pour parler en toute discrétion tous les deux. Il poussa un petit soupir, qu’il justifia aussitôt par une nouvelle bêtise : « Non en fait vous n’êtes qu’une bande de coincés, j’aurais pas du vous suivre ici… » Et il ne savait d’ailleurs pas à quel point il pouvait avoir raison…


Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wyleeth.deviantart.com/


________________________
Contenu sponsorisé


¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯


MessageSujet: Re: Quand les éléments se déchainent ça donne ça...[Dante, Kyp, Franklin, Dellà, Maëlis, Warren]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand les éléments se déchainent ça donne ça...[Dante, Kyp, Franklin, Dellà, Maëlis, Warren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bewitching ; la tentation du feu. :: Venez donc visiter les alentours. :: La Grande Forêt. :: Orée.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Harry Potter - Poudlard